L’essor de la technologie des véhicules

Mise en service depuis début avril au niveau des très grandes autoroutes d’Essonne, le nouveau radar fixe est capable de repérer la taille des véhicules. Il s’agit du radar discriminant à double face qui peut en plus de distinguer la vitesse identifier les poids lourds de chaque voiture. Comme l’ancienne cabine était beaucoup trop vieillissante, la fixation de ce dernier est indispensable pour repérer les excès de vitesse.

Une nouvelle technologie a porté de main

Un nouveau radar discriminant à double face a été fixé au niveau des autoroutes Françaises depuis quelques semaines. L’Etat français a pris une telle initiative étant donné que les cabines qui se trouvent depuis 2006 au niveau de ses autoroutes sont déjà usées et ne peuvent détecter de manière efficace les excès de vitesse. Cela a donc occasionné plusieurs accidents qui ont entrainé la mort de quelques conducteurs.

En effet, l’installation de ce dispositif s’est fait deux semaines après l’accident de deux voitures et un motard qui y a laissé sa vie. D’autres accidents qui ne sont certes pas mortels, mais qui ont occasionné des lésions assez graves aux victimes se sont également produits. De ce fait, le gouvernement français a pris l’initiative de créer ce nouveau dispositif capable de tracer le poids des véhicules avec leurs vitesses.

Un dispositif performant

Il s’agit du premier radar ultra fonctionnel et développé en Essonne. Il permet de faire la différence entre les catégories de véhicules. Notamment, le dispositif permet aussi de distinguer les voitures avec des poids lourds et ceux qui sont assez légers en vue de déterminer leurs vitesses maximales. En général, pour les véhicules de taille moyenne, cette vitesse doit être limitée à 110km\h . En ce qui concerne les camions ou les semi-remorques, cela ne doit pas dépasser les 90km\h au péril de perdre son permis de conduire.

Contrairement à ce que les automobilistes ont pu penser, ce radar ne fait que contrôler les excès de vitesse. Mais encore, ce contrôle se fait dans un sens unique tout en prenant une photo de l’avant et l’arrière du véhicule. En dehors du fait de limiter la vitesse, ce radar à double face permet aussi d’identifier les auteurs des infractions s’il en existe plusieurs. Cela évitera aussi les fausses déclarations des conducteurs au moment des faits. L’engin est équipé de 3 modules lui permettant de mesurer la vitesse, de distinguer le poids du véhicule, mais aussi de calculer sa trajectoire.

Une conduite sécurisée

Le radar discriminant à double face était fixé à l’entrée de la chicane du chantier, à l’accès du centre commercial shopping Promenade à Claye-Souilly. Il a été installé sur la route nationale numéro trois dans le sens Provence-Paris puisque c’est la partie la plus dangereuse de France. De plus, sur cette autoroute la limite de vitesse de 90km\h n’est jamais respectée par les automobilistes. Ainsi, ce dispositif permettra facilement d’identifier l’auteur des infractions. Il restera là pendant un an en vue d’assurer la sécurité de la circulation, mais aussi la réalisation des services départementaux de l’Etat. Ce radar ne pourra être enlevé que l’année prochaine, d’ici là, les risques d’accident vont diminuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *