Des astuces pour se débarrasser des acariens

Les acariens, de très petits insectes qui sont invisibles à l’œil nu, qui se ressemblent aux araignées. Ils appartiennent à la même famille des arachnides. Ils ont 8 pattes, sont translucides et tellement impalpables qu’un simple courant d’air peut les transporter d’un lieu à un autre.

Symptômes d’une allergie

Les symptômes sont désagréables et dérangent fortement la qualité de vie des personnes allergiques avec des conséquences psychiques, sociales et professionnelles comme par exemple : difficultés à s’endormir, ronflements. Une conjonctivite allergique est souvent associée à larmoiement, aux rougeurs, et irritations des yeux.

La manifestation d’une allergie aux acariens peut se montrer différemment, c’est-à-dire en fonction des patients : cela va sans dire que certains sont plus sensibles que d’autres, même à une faible exposition à un allergène. Dans les deux cas, pour une prévention, il est judicieux d’utiliser une housse anti acarien de qualité médicale. D’autant qu’il existe plusieurs modèles.

Les acariens se nourrissent de squames humaines, un gramme de poussière peut contenir de 2000 à 10 000 acariens. La présence d’acariens ne veut surtout pas dire que la maison est en mauvais état ou un mauvais entretien de l’habitation. Le fait est que la reproduction des acariens est tellement rapide qu’il est presque difficile de les maîtriser.

Par ailleurs, ils s’alimentent surtout des peaux excédées et des restes d’ongles et cheveux altruistes ou encore de germe. Ils sont présents partout, dans toutes les maisons, de manière plus ou moins concentrée. Ainsi, un gramme de poussière contint au moins 10 000 acariens. Un matelas peut en contenir jusqu’à 2 millions.

 

Conseils pour débarrasser les acariens

Plusieurs conditions maintiennent la multiplication des acariens pour ne citer que la température à maintenir supérieur à 20 °C, le degré d’humidité supérieur à 60 %… Certes, les acariens sont des parasites humains qui se retrouvent régulièrement dans nos maisons. Pourtant des moyens pour réduire leur nombre dans nos maisons sont très nombreux, voir même les éliminer définitivement.

L’aspiration 2 ou 3 fois par semaine des tapis est conseillée, et il est aussi nécessaire de les laver chaque mois avec un nettoyeur à vapeur. Il est strictement essentiel de laver souvent aussi les textiles de la maison. Il faut toujours mettre une housse protectrice sur les oreillers et les matelas. Les draps doivent être changés chaque semaine, il faut aussi les laver à l’eau chaude. Un taux d’humidité de 30 à 50 % dans la maison est également fortement conseillé.

La première cause d’une allergie respiratoire en est les acariens. Face aux allergiques, la prise en charge de médicament est essentielle qui se repose sur des traitements locaux antihistaminiques. Ceci permet de stopper précipitamment la rhinorrhée, les sternutations et l’obstacle nasal. De plus, il vaut mieux limiter les contacts avec les allergènes.

Si l’allergie se montre sous forme d’un asthme, un suivi régulier est indispensable, le traitement est dans ce cas les bronchodilatateurs (β2-mimétiques) et des corticoïdes à inhaler. Dernièrement en cas de conjonctivite impressionnable, des collyres comme par exemple les antihistaminiques, et les anti-inflammatoires pourront être prescrits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *