C’est quoi la dératisation biologique ?

La dératisation est l’ensemble des procédés permettant de lutter contre l’invasion des rongeurs. Il existe plusieurs méthodes de dératisation. Parmi ces méthodes figure la dératisation biologique. Si vous vous êtes toujours demandé ce que c’est que la dératisation biologique, vous trouverez la réponse à votre préoccupation à travers cet article.

La nécessité d’une classification

La dératisation biologique n’est qu’un procédé d’extermination parmi tant d’autres. Pour mieux comprendre cette technique, il est important de procéder à la classification des différentes techniques de dératisation qui existent. Il y a deux grandes catégories de méthodes de lutte contre les rats. Il s’agit de la méthode préventive et la méthode curative.

La méthode préventive

C’est la méthode permettant d’éviter que les rongeurs aient accès à votre espace personnel. Elle vise à disposer des appâts dans les zones potentiellement fréquentées par ces derniers. Il s’agit des endroits dans lesquels les rats se sentent à l’abri. Les pièges doivent également être disposés sur les trajets que pourraient emprunter les souris.

Pour plus de précautions, il faut également verser du poison dans les petits coins de votre habitation. Aussi, l’une des façons d’éviter l’invasion des rongeurs est de ne pas encombrer votre demeure par des entreposages. Cette méthode demande également que toutes les petites entrées soient bouchées pour empêcher les rongeurs de pénétrer votre habitation. Il est aussi important d’avoir les alentours de votre demeure cimentés. Les plantations doivent être évitées.

La méthode curative

Cette méthode est mise en œuvre lorsque les rongeurs ont déjà envahi votre demeure. C’est un ensemble de techniques qui permet de les exterminer de votre maison. Contrairement à la lutte curative, elle intervient après la survenance de l’invasion. Elle est composée de la dératisation biologique, chimique, et physique.

La dératisation biologique est donc l’une des sous-catégories de la lutte curative. Elle intervient lorsque le danger est déjà présent.

Différencier la dératisation biologique de la lutte physique et chimique.

Qu’est-ce que la dératisation biologique ?

C’est la dératisation qui est faite par d’autres espèces animales. Comme espèce animale, il y a le chat, le chien, le serpent, le renard, le hibou, etc. Cette méthode n’est pas vraiment efficace. En réalité, les rongeurs sont des espèces très méfiantes et très habiles. Aussi, ils arrivent à repérer la présence d’une espèce étrangère. Ils se tiennent donc à l’écart de ces animaux.

Les dératisations chimiques et physiques

  • La dératisation chimique

C’est le procédé le plus usité pour donner la mort aux souris. Elle se fait de deux manières. Il s’agit de l’administration instantanée de poison ou de l’administration répétée de ces substances. En ce qui concerne la méthode instantanée, elle se fait avec des produits qui agissent sur le système nerveux du rongeur. Ces substances le font donc dormir tout en procédant à la destruction de son système nerveux. Il y a également les substances qui visent son système cardiaque et lui infligent une mort violente et brusque.

Pour ce qui est de l’administration répétée, c’est une méthode lente. Elle est beaucoup plus conseillée. Elle se fait grâce à la consommation répétée des anticoagulants par les rongeurs.

  • La dératisation physique

C’est la dératisation basée sur les pièges. Cette méthode est sans efficacité face à certains rongeurs. Malgré les pièges, ces derniers peuvent se reproduire avant de se laisser prendre.